Acheter une voiture en tant qu’indépendant complémentaire ?

  •  

C’est en effet une bonne question… surtout si vous avez déjà amorti votre ancien véhicule (5 ans pour un véhicule neuf et 4 pour une occasion). La TVA vous sera remboursée intégralement mais le taux de déductibilité n’est évidemment pas aussi élevé que pour un indépendant complet.

Acheter un véhicule électrique en tant qu’indépendant complémentaire ?

C’est également une très bonne idée ! Ces véhicules ont fait leur preuve et le choix dépendra surtout de votre usage quotidien. Même si ces véhicules se targuent d’un côté écologique, la production des batteries ainsi que la source d’approvisionnement énergétique met à mal cette idée. Toujours est-il que la tendance semble montrer l’adhésion progressive de ce genre de motorisation et que l’agrément de conduite est bien présent. Sans parler de l’avantage fiscal qu’ils représentent, davantage que les plugin hybrides qui selon moi n’ont d’avantage que leur déductibilité fiscale. Le peu de kms qu’ils permettent de parcourir uniquement grâce à leur batterie est risible par rapport au temps de chargement et le poids supplémentaire des batteries les fait consommer plus lorsqu’ils passent en consommation de carburants fossiles. Bien sûr lorsque le moteur électrique s’additionne au moteur thermique… les sensations à l’accélération se ressentent !

Quel voiture électrique acheter ?

Ici encore, très bonne question 😉 J’ai trouvé un bon calculateur en ligne qui vous conseille un modèle de voiture électrique en fonction de vos kilomètres quotidiens parcourus ainsi que de votre kilométrage annuel total : https://www.automobile-propre.com/quelle-voiture-electrique-choisir-en-2019/

En résumé à l’heure actuelle, pour les petits rouleurs il semble que la Renault Zoe soit idéale. Et les modèles 3 de Tesla occupent le top des ventes du segment sedan premium.

Statistiques au 17/08/2020 :

Top des ventes du premier semestre

  • Renault Zoe (17651 exemplaires) © Renault.
  • Peugeot e-208 (8954 exemplaires) © Alex Krassovsky.
  • Tesla Model 3 (3562 exemplaires) © Walid Bouarab.
  • Hyundai Kona (1855 exemplaires) © Frank Camuzat.

Voiture indépendant complémentaire : achat ou leasing ?

Il semble que le leasing puisse être intéressant pour vous permettre la déduction en frais. Mais vous payerez toujours plus cher votre voiture au total évidemment. Faites-vous aider par votre comptable pour une étude détaillée de votre achat.

Déductibilité des frais de voiture pour les indépendants à titre complémentaire

La déduction fiscale de la voiture de société d’un indépendant complémentaire s’élève normalement à 33%. Le véhicule est en effet utilisé pour se rendre au travail principal et pour le privé. Dans le cas d’un gros kilométrage pour votre job complémentaire, vous pourrez prétendre à augmenter la déduction selon votre utilisation réelle pour votre fonction d’indépendant complémentaire mais il faudra dans ce cas pouvoir produire un registre avec tous les déplacements effectués.

Les kilomètres effectués pour votre fonction principale sont également déductibles à hauteur de 0,15€ / km.

Laisser un commentaire

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.